Stop Fake

La maison Isabel Marant choisit avec précaution les boutiques qui vendent ses créations. Seuls ces points de vente sont autorisés à distribuer nos créations.
 
De nombreux sites frauduleux utilisent notre marque et proposent à la vente des articles, notamment les chaussures, les imitant et/ou les copiant ; les produits qui y sont vendus ne sont pas des créations Isabel Marant.

En droit, la contrefaçon se définit comme la reproduction, la représentation, l'imitation ou l'utilisation totale ou partielle d'une marque, d'un dessin, d'un modèle, d'un droit d'auteur, ou de tout autre droit exclusif de propriété intellectuelle sans l'autorisation de son titulaire.

Elle est notamment réprimée par les articles L.335-2 (droit d’auteur), L.521-1 (dessins et modèles), L.716-1 et L.716-10 du code de la propriété intellectuelle (marques) et passible de sanctions civiles et pénales. Plus particulièrement, la détention, la vente ou l’importation de produits comportant une marque contrefaisante est susceptible d’être punie de trois ans d'emprisonnement et de 300 000 euros d'amende (article L.716-10 du code de la propriété intellectuelle).
 
Les créations d’Isabel Marant sont protégées par le droit français. A ce titre, elles sont également protégées par le droit communautaire et par les règles du droit international.

Le lieu d’achat, la qualité et les finitions des produits sont les indicateurs les plus sûrs quant à l’authenticité d’un article; néanmoins la vigilance et le bon sens des consommateurs restent la meilleure arme contre la contrefaçon.